Envoyer [A A]

De l'exploitation minière aux big data : le développement économique de la Mongolie intérieure

French.china.org.cn | Mis à jour le 08. 08. 2017 | Mots clés : développement économique,Mongolie intérieure

Cette année, c'est le 70e anniversaire de la création de la région autonome de Mongolie intérieure, dans le nord de la Chine. Selon cctv.com, depuis cette époque, l'économie de la région est passée de 537 millions de yuans (67,33 millions d’euros) en 1947 à 1 860 milliards de yuans (233,21 milliards d’euros) en 2016.

Sa structure économique s'est diversifiée : autrefois uniquement concentrée sur l'exploitation des ressources minérales, elle englobe aujourd’hui les énergies nouvelles, les big data et l’informatique en nuage, les nouveaux matériaux, les économies d'énergie et la protection de l'environnement, la fabrication de matériel haut de gamme, la médecine traditionnelle mongole et la biotechnologie.

L’exploitation minière

D’après cctv.com, l'année dernière, la région a réduit ses surcapacités de charbon de 3,3 millions de tonnes et celles d’acier de 2,91 millions de tonnes. Sa production industrielle à valeur ajoutée de charbon représente désormais 21,9% de sa production industrielle à valeur ajoutée à grande échelle en 2016, soit une baisse de 9% par rapport à l'an dernier.

Baotou, une des grandes villes de la région, abrite plus de 80% des réserves de terres rares de Chine. En 2015, plutôt que de vendre ces matières premières rares à bas prix, la ville a coopéré avec l'Académie chinoise des sciences pour construire un centre de recherche destiné à explorer les utilisations des terres rares dans de nombreux domaines.

A présent, le centre travaille avec Baotou Iron and Steel Group (Groupe Baogang) pour produire de l'acier avec un élément de terre rare ajouté, avec une valeur de production annuelle estimée à 10 milliards de yuans (1,25 milliard d’euros).

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
1   2   3   4   5   Suivant  


Source: french.china.org.cn

Réagir à cet article

Votre commentaire
Pseudonyme
Anonyme
Les dernières réactions (0)

Les articles les plus lus