Beijing réglementera le vélopartage

Par : Lisa |  Mots clés : Chine, vélopartage
French.china.org.cn | Mis à jour le 21-04-2017

Les autorités de Beijing réfléchissent à des mesures pour réglementer le vélopartage.

Beijing a commencé, vendredi, à solliciter l'opinion publique sur un projet de règlement qui limitera le nombre de vélos en libre-service dans les rues de la ville et exigera un stationnement ordonné.

Le vélopartage, qui a été introduit dans les grandes villes chinoises il y a moins de deux ans, permet aux personnes d'utiliser des vélos pour un yuan (0,15 dollar) par heure, via une application mobile et de les laisser n'importe où.

Ce service a aidé les usagers à contourner les embouteillages chroniques de la capitale chinoise et a contribué à la réduction des émissions. Cependant, le stationnement désordonné des vélos a terni l'image de la ville et bloqué les routes.

Le projet de règlement demande aux gouvernements des arrondissements de fixer une limite du nombre de vélos en libre-service dans leur juridiction. Des zones de stationnement doivent également être créées près des centres de transports, des zones commerçantes et des immeubles de bureaux.

Les vélos en libre-service doivent être équipés d'un GPS. Il sera interdit aux enfants de moins de 12 ans de les utiliser.

Les start-ups de vélopartage, telles que Mobike, Ofo et Bluegogo, ont réparti près de 700.000 vélos dans les rues de Beijing et possèdent quelque 11 millions d'usagers.

La Chine comptait 18,9 millions d'usagers de vélos en libre-service fin 2016. Ce chiffre devrait atteindre 50 millions fin 2017.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Les dernières réactions            Nombre total de réactions: 0
Sans commentaire.
Voir les commentaires
Votre commentaire
Pseudonyme   Anonyme
Retournez en haut de la page