Peines de prison pour trois braconniers ayant capturé des oiseaux menacés dans le sud-ouest de la Chine

Par : Vivienne |  Mots clés : Chine, espèce, grive
French.china.org.cn | Mis à jour le 19-05-2017

Trois hommes ont été condamnés à des peines de prison pour avoir capturé des grives sauvages à l'aide de grives domestiques, selon un tribunal local de la province chinoise du Guizhou (sud-ouest).

Il ont reçu des peines comprises entre six et sept mois d'emprisonnement et une amende de 3.000 yuans (environ 435 dollars) chacun, a indiqué le tribunal du district autonome Tujia de Yanhe.

En février, ils ont posé des filets dans la réserve naturelle nationale de Mayanghe et placé trois grives domestiques à proximité. Les gazouillis des oiseaux domestiques ont attiré des grives sauvages, permettant aux braconniers d'en attraper huit, selon le tribunal.

Les grives sauvages sont une des espèces d'oiseaux possédant le chant le plus mélodieux. Elles sont sous la protection de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction.

Ceux qui braconnent, tuent, achètent, transportent ou vendent des espèces sauvages menacées d'extinction sous la protection de l'Etat en Chine sont passibles de cinq ans d'emprisonnement.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Les dernières réactions            Nombre total de réactions: 0
Sans commentaire.
Voir les commentaires
Votre commentaire
Pseudonyme   Anonyme
Retournez en haut de la page