Haute couture à Paris : haute en couleurs chinoises

Par : Lisa |  Mots clés : Laurence Xu, Fashion Week haute couture à Paris
French.china.org.cn | Mis à jour le 10-08-2017

Des talents traditionnels populaires dans le monde

Laurence est convaincu que la haute couture est favorable au développement culturel. « La haute couture est un art à même de transmettre l'héritage culturel et de cristalliser les procédés artisanaux classiques. Elle met l'accent sur la culture, sans s'attarder sur les tendances du moment. À travers mon travail, je me nourris de la culture et des savoir-faire traditionnels chinois. »

Laurence nous confie que son livre de chevet favori est Poèmes des dynasties Tang et Song. « J'adore les somptueux poèmes de Liu Yong, de Li Qingzhao et de Li Yu. Naturellement, j'intègre leur style dans mes créations. » Pour lui, chaque pièce qu'il imagine reflète une conception artistique : « Je déverse souvent un flot de poésie dans mon design. Ce n'est pas un acte délibéré. Mes créations traduisent mon humeur. » Il prend l'exemple du fameux tableau des Song Oiseau d'hiver sur une branche enneigée : « Une tenue est comme une peinture. J'utilise des perles pour symboliser le clair de lune, la couleur bleu foncé pour dépeindre le ciel et toutes sortes de broderie pour dessiner la silhouette. Dès que j'ai une minute au calme, je compose tout ce portrait dans ma tête. »

Quand nous abordons avec lui le sujet de la haute couture chinoise à l'étranger, Laurence affirme : « D'après mon expérience, les étrangers fortunés sont tous très friands des pièces de haute couture chinoise. Le savoir-faire artisanal chinois est hautement reconnu et apprécié dans le monde entier. Le problème, c'est qu'on ne peut pas le porter directement. Avec mes collections, j'ai donné à ces techniques traditionnelles une enveloppe vestimentaire chic pour qu'elles puissent être portées. Alors, progressivement, les étrangers s'intéressent à notre culture qui se cache derrière les costumes. »

« Certains rient de mon design : à l'heure où tout le monde s'habillent avec des grandes marques, Laurence s'évertue à proposer des créations surannées, tout droit sorties de la campagne, lancent quelques critiques. Mais j'insiste. Toutes mes tenues qui ont rencontré le succès sont basées sur les éléments traditionnels chinois. » Pour conclure, Laurence fait remarquer : « Si nous, Chinois, nous habillons comme tout le monde, nous abandonnons l'âme pétrie dans nos tenues traditionnelles. C'est pourtant à travers la parfaite maîtrise de l'essence de nos traditions que nous prendrons véritablement confiance en notre culture. »

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
     1   2   3   4  


Source: La Chine au Présent
Les dernières réactions            Nombre total de réactions: 0
Sans commentaire.
Voir les commentaires
Votre commentaire
Pseudonyme   Anonyme
Retournez en haut de la page