Un haut responsable du PCC appelle à davantage d'échanges entre partis politiques chinois et tchèques

Par : Lisa |  Mots clés : Chine-République tchèque
French.china.org.cn | Mis à jour le 18-07-2017

Liu Yunshan, un haut responsable du Parti communiste chinois (PCC), a appelé lundi les partis politiques de Chine et de République tchèque à maintenir des contacts à haut niveau, et à renforcer leurs échanges en matière de gouvernance de l'Etat et de construction du Parti, afin de faciliter la coopération pratique entre les deux pays.

M. Liu, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, a entamé dimanche une visite amicale officielle en République tchèque, juste après une visite de quatre jours en Roumanie.

Au cours d'une rencontre avec Jan Hamacek, président de la chambre basse du parlement tchèque et vice-président du Parti social-démocrate tchèque (CSSD), M. Liu a rappelé que le PCC et le CSSD avaient toujours coopéré de manière amicale, et a appelé les partis politiques des deux pays à continuer à promouvoir les échanges dans divers domaines.

Des échanges plus étroits entre partis aideraient à consolider la base sociale et politique de l'amitié bilatérale, mais aussi à promouvoir le développement de l'initiative "la Ceinture et la Route" et à renforcer la coopération dans le cadre du "Mécanisme 16+1", a déclaré M. Liu.

Saluant le développement rapide d'une coopération étroite dans divers domaines, M. Liu a rappelé que le consensus stratégique atteint par le président chinois Xi Jinping et le président tchèque Milos Zeman avait permis de définir les futures orientations du développement des relations bilatérales.

"Nous sommes prêts à travailler avec la République tchèque pour appliquer l'important consensus atteint par les dirigeants des deux pays, et pour faire passer nos relations à un niveau supérieur", a-t-il annoncé.

De son côté, M. Hamacek a salué la visite de M. Liu, ainsi que sa présence au Forum des investissements chinois 2017 qui se tient à Prague. Il a déclaré que la visite du président Xi l'an dernier en République tchèque avait permis d'ouvrir un nouveau chapitre dans les relations entre les deux pays.

Le développement rapide des relations bilatérales a apporté des bénéfices tangibles aux deux peuples et aux entreprises des deux pays, a-t-il indiqué, ajoutant que la République tchèque participerait activement à l'initiative "la Ceinture et la Route".

La coopération étroite nouée entre le PCC et le CSSD a permis d'approfondir leur compréhension réciproque, et de renforcer la coopération mutuellement profitable entre les deux pays.

L'initiative "la Ceinture et la Route", lancée par la Chine en 2013, réunit les projets de la "Ceinture économique de la Route de la Soie" et de la "Route de la Soie maritime du 21e siècle". Ces projets visent à construire un réseau d'infrastructures et d'échanges commerciaux reliant l'Asie à l'Europe et à l'Afrique via ces antiques routes commerciales.

Le "Mécanisme 16+1" est une plateforme créée en avril 2012 par la Chine et par les 16 pays d'Europe Centrale et de l'Est.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Les dernières réactions            Nombre total de réactions: 0
Sans commentaire.
Voir les commentaires
Votre commentaire
Pseudonyme   Anonyme
Retournez en haut de la page