RDC : au moins 117 personnes tuées par l'épidémie de choléra dans l'est du pays

Par : LIANG Chen |  Mots clés : RDC-santé-choléra
French.china.org.cn | Mis à jour le 13-08-2017

Au moins 117 personnes ont trouvé la mort entre 11 juillet et 8 août, suite à l'épidémie de choléra dans la ville de Goma et ses environs, dans la province du Nord-Kivu, ont indiqué ce samedi les autorités sanitaires du pays.

Selon un document publié ce samedi par le cabinet du ministre de la Santé, sur les 3140 recensés, au moins 117 décès ont été enregistrés, malgré les mesures de riposte mises en place depuis la déclaration de l'épidémie et malgré une tendance globale à la baisse, la situation reste préoccupante du fait de la poursuite de l'extension géographique de

l'épidémie.

Le même document renseigne que c'est suite à une interruption involontaire du fonctionnement de la Régideso (Régie de distribution d'eau de la RDC) consécutive à un problème de fourniture en électricité qu'une flambée épidémique de cas de choléra a été rapportée à Goma.

A en croire le document du cabinet du ministre de la Santé, des mesures ont été prises pour renforcer la riposte, d'augmenter aussi le nombre de points de chloration qui passent de 6 à 25, mais aussi d'apporter un appui à la Régideso pour l'achat du carburant nécessaire pour augmenter son apport dans l'alimentation de la ville en eau.

C'est à la date du 11 juillet dernier que le vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutahichirwa a officiellement déclaré l'épidémie de choléra dans la ville de Goma et dans la cité de Nyiragongo, voisin de la capitale provinciale du Nord-Kivu.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Les dernières réactions            Nombre total de réactions: 0
Sans commentaire.
Voir les commentaires
Votre commentaire
Pseudonyme   Anonyme
Retournez en haut de la page